Traditions festives

Renseignements
Comice agricole intercantonal
8, rue Gay-Lussac 87400 Saint-Léonard de Noblat
05.55.56.51.21
Depuis Facebook « Comices agricoles intercantonal »
 
Saint-Léonard de Noblat est le berceau de la magnifique race bovine Limousine. Depuis sa création en 1881, le Comice Agricole Intercantonal de la commune, association  loi 1901, regroupe des éleveurs bovins et ovins du canton et des cantons limitrophes. Depuis 1986, le Comice Agricole est l’organisateur des Journées Promotionnelles de la Viande Bovine Limousine.Cette manifestation se tient l’avant dernier week-end d’août dans toute la ville et mobilise une grande partie de la population et du monde agricole du canton. 
 
Place de la Libération
Parallèlement au concours de reproduction, le concours de bovins Limousins de boucherie, reconnu par la F.N.C.A.B., regroupe près d’une centaine d’animaux. Les meilleurs spécimens sont vendus aux enchères le dimanche matin sous la halle marchande. Autour de ces concours se tiennent la foire artisanale et les stands professionnels. 
 
Sous la Halle Marchande
Cette promotion de la viande Limousine se fait par la vente directe de viande issue de vaches label Haute Qualité provenant d’élevages du Pays Monts et Barrages. Cette viande est proposée aux consommateurs en vrac (entrecôtes, steaks, plats de côtes, rôtis filets, viande à bourguignon, jarrets, saucisses).  
 
Place de la Libération
Durant ces deux jours, les visiteurs et consommateurs peuvent apprécier les qualités gustative et nutritive de la viande bovine limousine lors de 3 repas dégustation. Foire artisanale et diverses animations comblent un large public.
 
L’édition 2019 aura lieu le samedi 17 août et le dimanche 18 août en parallèle des Médiévales de Saint-Léonard.
Le premier week-end de juillet, le quartier du  Pont de Noblat est en fête, pour honorer la mémoire de son saint patron, Saint-Martial.
 
Les ponticauds pérennisent de vieilles réjouissances qui attirent chaque année de nombreux participants.
 
Le couronnement du roi, l’ascension de la montagne de Clovis, la course à la bague et le dimanche soir le feu d’artifice font partie des événements les plus marquants de ce week-end chers à certains miaulétous.
Cette fête existe depuis le 15 novembre 1620, en souvenir du passage dans la ville du Prince de Condé. Elle a toujours lieu le deuxième dimanche après le 6 novembre et est organisée par la Confrérie saint Léonard qui veille au culte des reliques du saint patron.
 
Des cavaliers armés d’une massue en bois « le quillou » se lancent à l’assaut d’un modèle réduit de forteresse flanquée de quatre tourelles surmontées de drapeaux tricolores. Cette destruction, mêlant sacré et profane, fait partie du culte rendu par les habitants de Saint-Léonard au souvenir du fondateur de la cité. Léonard, ermite, a vécu dans la forêt de Pauvain au VIè siècle en consacrant une part de sa vie à aider les prisonniers. C’est pourquoi cette forteresse ressemblant à une prison doit être cassée : la symbolique de la libération est là. Les croyances populaires attribuent aux morceaux de Quintaine collectés des vertus particulières. En plus de porter bonheur durant l’’année, ils font pondre les poules.
 
Au programme de cette manifestation : la veille, les confrères montent dans le clocher pour la sonnerie des deniers, le jour même, ont lieu la grand messe dans la collégiale pour bénir la Quintaine, le cortège suivi de la joute équestre et enfin le cortège des brandons au son de la vielle.
 
La prochaine édition de la Fête de la Quintaine aura lieu le dimanche 17 novembre 2019.

À voir également